Les étoiles dans le caniveau

Les étoiles dans le caniveau

Triste pyramide

Paris, octobre 2011

 

Telle la rosée du matin recouvrant de sa fraîcheur nacrée la surface duveteuse de la timide Véronique Officinale (Veronica officinalis, selon notre ami Linné), une ondée de bonnes nouvelles est venue faire scintiller mes matins pas très clairs en cette saison morose.

Selon une étude du Crédit Suisse* qui vient d’être publiée, la richesse mondiale a atteint cette année son plus haut niveau historique : 241 000 milliards de dollars, soit 178 000 milliards d’euros.

Une croissance de 4.9% par rapport à l’an dernier, de … 68% en dix ans. Elle a doublé depuis l’an 2000.

 

Champagnes et petits fours pour tout le monde, cotillons, serpentins, confettis !, nous produisons donc de plus en plus de richesse.

Hourra, Alléluïa et même, allez  – osons le mot – Youpi !

Mieux encore, nos lendemains s’annoncent radieux car les experts estiment que cette richesse devrait continuer à croître d’environ 40% pendant les 5 prochaines années et atteindre 334 000 milliards de dollars en 2018.

 

Comme il y aujourd’hui 4.67 milliards d’adultes dans le monde, cela nous fait, pour 241 000 milliards de dollars … je pose deux et je retiens quatre… Un peu plus de 51000 dollars par tête de pipe… Tranquille…. 

En fait, le monde ne va pas si mal que cela!


….Euh, non en fait, je viens de me rendre compte que je me plante un peu dans mes calculs….

 

Comme 0.7 % de la population mondiale possède 41% de toute la richesse (sur la pyramide ci-après, c’est la toute petite zone bleue foncée, en haut), cela nous fait presque la moitié du gâteau pour moins de 1% de la population. Cela change un peu la donne.

 pyramide.gif

 

 

La majorité, soit 68.7 % de la population mondiale, possède moins de 10000 dollars pour toute richesse (c’est la base de la pyramide, en bleu clair). Ces 3,2 milliards de personnes totalisent seulement 3% de toute la richesse mondiale.

 

On n’a pas le détail des chiffres dans cette tranche, car certains possèdent bien évidemment beaucoup moins que 10000 dollars. Mais il s’agit d’une étude du Crédit Suisse et moins de 10000 dollars de richesse personnelle (soit 7300 euros), ils ne peuvent même pas imaginer, les Suisses. En dessous de cette limite, on est un gueux et puis c’est tout.

 

Je vous disais en commençant que la richesse mondiale avait augmenté de 4.9% depuis l’an dernier, ce qui pourrait suffire à notre bonheur terrestre. Mais une bonne nouvelle n’arrive jamais seule :

Le nombre de millionnaires dans le monde (possédant de 1 à 50 millions de dollars) a lui augmenté de plus de 6 % en un an. Celui des « ultra-millionnaires » (plus de 50 millions de dollars), de…. plus de 10%.

 

Même la France, pourtant terrassée par une gestion collectiviste socialiste et régulièrement paralysée par l’archaïque activisme syndical de type néo-marxiste, compte cette année 287000 millionnaires de plus que l’an dernier (la croissance la plus élevée de la zone euro).

 

Il y a donc de plus en plus de riches, et ils sont de plus en plus riches.

 

Parallèlement, en France, 14,3% de la population soit  8,7 millions de personnes vivaient en 2011 en dessous du seuil de pauvreté monétaire (977 euros par mois). La moitié d’entre elles avec moins de 790 euros par mois**. C’est le plus haut niveau depuis 1997.

 

Salauds de pauvres ! Toujours là pour nous casser le moral.

 

En plus, ils ne veulent pas comprendre que c’est la crise et qu’ils doivent faire des efforts supplémentaires.

Heureusement, nous avons porté au pouvoir des hommes politiques dont la lourde et pénible tâche est de nous éduquer… Comme le disait au mois de mai dernier la ministre socialiste des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, au sujet de la réforme des retraites : «Un effort sera nécessaire, auquel devront participer tous les Français».  

Allez, les pauvres, encore un effort, quoi !!

Notre amie Marisol, qui nous convie à cette grande messe d’efforts (et oui, c’est bien une contrepèterie) se situe, à titre personnel, dans la toute petite partie tout en haut de la pyramide, avec  des biens d’une valeur de 1,4 million d'euros – soit 1.9 million de dollars selon sa déclaration de patrimoine.

Le tout gagné grâce à un travail d’arrache-pied, toute sa vie au service de l’Etat comme députée, Conseillère Générale puis conseillère dans divers ministères et enfin ministre. Ce qui force le respect.

 

Ce qui la rend également bien évidemment  la plus qualifiée pour s’occuper des « Affaires sociales » dans un gouvernement de gauche. Bon, je sais, c’est un peu mesquin, comme attaque…

 

Je ne sais pas vous, mais moi, je devrais éviter de lire les rapports du Crédit Suisse. Ça m’énerve !!

 

 

*Credit Suisse: Global Wealth Report 2013

**INSEE : « Les niveaux de vie en 2011 », Insee Première n°1464, septembre 2013.

 

 

 

P.S. En cadeau bonux, la carte du monde des richesses….

 carte.gif

 



26/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres