Les étoiles dans le caniveau

Les étoiles dans le caniveau

Heurs et malheurs du bon Docteur S. Ganarelle

Ami lecteur : C'est l'été, la douce période où nos corps alanguis de chaleur goûtent un repos bien mérité. Foin des articles scientifiques, des philosophies complexes ou des revendications militantes ! Pour vous distraire, un petit exercice inédit pour moi : Une saynète (composée de deux scénettes) contant les malheurs d'un médecin hypocondriaque et technophobe.

Bon été à tous !

 

 

Heurs et malheurs du bon Docteur S. Ganarelle

Paris, juillet 2018

 

 

Scène 1 : La langue noire.

 

Un cabinet médical, le soir, tard. A la lumière d’une lampe posée sur son bureau, le médecin est assis et consulte divers documents  Soudain, le téléphone sonne…

 

-Le Médecin :  …… AAAAloooo !

-…..

- Le Médecin : Madame Flapineau ! Comment allez vous ?

-….

-Le Médecin : Ah… c’est embêtant çà…Que vous alliez bien !... Non, je plaisante, Madame Flapineau !

-……..

-Le Médecin : Vous êtes inquiète ? Vraiment ?  Dites-moi tout, Madame Flapineau…

-……..

-Le Médecin : Le…… CHOLERA ??!!!! (Rire nerveux) Et vous êtes certaine ? …..Ah oui, mais, vous savez, Doctissimo.fr, ils peuvent aussi se tromper…  (un peu pincé) Oui, moi aussi, c’est sûr…

Mais pourquoi donc croyez-vous que vous avez le choléra ? Vous avez des symptômes particuliers qui pourraient vous faire croire que ….

-……..

-Le Médecin : La…..LANGUE NOIRE ?????..... mais vous êtes certaine ?....Non, je vous crois….Et….  c’est arrivé d’un seul coup ?... Vous n’avez pas pris d’antibiotiques récemment ? Non… Je sais, vous êtes contre…. Mais parfois….non, non, d’accord. Et vous n’avez pas mangé quelque chose récemment ? … du cassis ? .. non…évidemment…oui…violette, et pas noire….non je ne vous prend pas pour….

Mais nous nous sommes vu la semaine dernière et je n’ai rien remarqué… si vous aviez eu ces symptômes, je crois que je l’aurai vu… Vous n’avez pas fait de voyage récemment ?

-…….

Si ? Chez votre sœur à…. Bouzillé ? C’est où, ça, Bouzillé ?.....dans le….. Maine et Loire ?... Non, mais, je  vous rassure tout de suite, le Maine et Loire, c’est une région assez tranquille question choléra…

-…….

--Le Médecin : Enfin, je crois….

-…….

-Le Médecin :Madame Flapineau, rassurez-vous, les dernières épidémies de choléra en France datent de 1850… ou alors un vieux vibrion cholérique…. Un peu coléreux… Non, je plaisante…Oui, ce n’est pas drôle…. Excusez-moi, Madame Flapineau, c’est nerveux…

-…….

--Le Médecin : On va peut-être attendre un peu avant d’envisager l’hospitalisation dans un service spécialisé…. Il y a plein d’autres raison d’avoir la langue noire…Eh bien par exemple….Bon, je ne trouve pas là, mais il y a plein d’autres raisons…

Il faut que je vous vois avant, Madame Flapineau. Rien d’urgent, aucune raison de s’affoler…. Disons…. Demain après-midi ? Comme cela je vous rassure et on n’en parle plus ?.... C’est noté… A demain Madame Flapineau…..

 

Le médecin raccroche, puis se relève aussitôt pour consulter plusieurs ouvrages sur les étagères. Agité, Il tourne fébrilement les pages, puis repose les livres. Il se rassoit et compose un numéro.

 

-Le Médecin : Salut Jacques.. c’est moi… Je ne te dérange pas ? Tu as fini tes consultations ?

-…..

-Le Médecin : La journée s’est bien passée ?.... oui… il y en a des pénibles…ça….

-….

-Le Médecin : A ce propos, tu ne connais pas la meilleure ? Tu te souviens de Madame Flapineau, que je t’avais adressée pour son cholestérol ? Hein ? Non, aucune amélioration de ce côté là,  mais en même temps, dans le Maine et Loire, on met du beurre sous son pâté, alors tu penses…tant qu’on n’aura pas inventé la recette des rillettes aux statines (Rires)

Mais là, elle vient de m’appeler pour un nouveau truc : figure-toi qu’elle est persuadée d’avoir attrapé le choléra !!!

-……

-Le Médecin : Bien, tu penses, c’est a peu près ce que je lui ai dit..

-…..

-Le Médecin : La langue noire… d’autres raisons, c’est ce que je lui ai dit…. Non, pas de cassis…et puis elle serait violette…oui… un détail…

-……

-Le Médecin : Non, sauf à Bouzillé, chez sa sœur….Maine et Loire….c’est ce que je lui ai dit

-Le Médecin :……………………………….Mais….. sinon….. tu n’as pas entendu parler de cas récent de choléra, toi…. ???? Non, évidemment, je n’y crois pas !!! Tu es fou ou quoi ? Pourquoi pas le paludisme ? (Rires)  Encore que….

 

-Le Médecin :………………………… et…… juste une question, par pure souci intellectuel….Le choléra…. (très vite)…ça s’attrape comment, quels sont les symptômes, comment ça se soigne, est ce que c’est contagieux, on est sûr qu’il n’y en a plus en France, et depuis combien de temps ?

-…….

-Le Médecin :Non, moi, inquiet ? Il n’y a vraiment aucune raison !!! Le choléra !! c’est n’importe quoi ! Maaaaaaiiissss oui…..Maiiiiiissss non….Maaaaiisss absolument…..

Bon, allez, je te laisse, j’ai une vie, moi… A bientôt, bonne soirée

 

Le médecin se lève et éteint la lumière de la lampe de bureau. Il passe son manteau et se dirige vers la porte. En passant devant la glace fixée au mur, il s’arrête et se recoiffe…

Il fait un pas en direction de la porte, puis revient. Tire la langue devant son miroir et scrute en détail, affolé.

 

 

 

 

-NOIR-

 

 

Scène 2 : Jargons

 

Le même cabinet médical. La fenêtre est ouverte. Le  médecin est assis et consulte divers documents . Soudain, le téléphone sonne.

 

-Le Médecin :  …… AAAAloooo !

-…..

-Le Médecin :  Lui-même…. Bonjour Monsieur

-…..

-Le Médecin :  Euh…. Je vous arrête, je crois que vous faites une petite erreur….oui, je pense…. Je suis acupuncteur…. Pas apiculteur

-…..

-Le Médecin : Voilà, voilà….oui, je travaille avec des aiguilles, aussi…. mais sans abeilles au bout….Voilà Voilà…. Non….Et je ne produis pas de miel…..Oui, c’est dommage…Enfin, pour vous, surtout….Non…. désolé…. Au revoir Monsieur !

(Raccroche)

-Le Médecin : Apiculteur, Acupuncteur….Non mais…. Faut être malade…..AHAHAHA  MALADE… Un client ! ……..Il n’a qu’à m’appeler Maya, tant qu’il y est……

(Se met à chanter le générique de la série sur une chorégraphie approximative)

 

-Le Médecin : (chantant) Venez donc découvrir la malicieuse Maya

Petite oui mais espiègle Maya !

Tout le monde aimera Maya

Maya ... (bis)

Maya ... (bis)

Maya raconte-nous ta vie

-Le Médecin : Bon allez, assez ri…. Au travail

 (Allume son ordinateur) et continue à chantonner. Clique sur un programme et un fort ‘CLONG ‘ retentit.

 

-Le Médecin : (chantant) Maya ... (bis)’CLONG’

Maya ... (bis) ‘CLONG’

Maya raconte-nous ta vie ’CLONG’ ‘CLONG’….

 

-Le Médecin : Comment ça, ‘CLONG’… Clong toi-même….Mais il a quoi, lui ???? Je ne l’ai pas payé assez cher, ce machin qui ne marche jamais quand j’en ai besoin ?? Ben non… il est coincé… Et je fais quoi, moi ?.....Attendez… je crois que j’ai pris une assistance téléphonique…. Ah ça y est …. Assistance informatique 24/24… ça me semble indiqué… allons-y…

Compose un numéro sur son téléphone

 

-Le Médecin : Bon… les 4 saisons…. Ca nous change de Maya….Encore que….

(mélange des phrases musicales de Maya et de « l’automne » des 4 saisons)

Non non je ne quitte pas… oui, tous vos correspondants sont occupés…oui, vous allez donner suite à mon appel….

(rechante)

 

-Le Médecin : oui… Bonjour Madame… oui… mon… numéro de client ?

(fouille furieusement dans les documents devant lui)

 

-Le Médecin : AH … ca y est ! Alors…. Numéro de client 2017 petite barre vers la gauche (signe dans l’air) 09845

-…..

-Le Médecin : Slache ? C’est quoi Slache ? ah... Slash, ça veut dire petite barre vers la gauche… Ah bon… Ben… (très fier) 2017 Slash 09845…. Non je ne quitte pas.

…. (musique d’attente… chantonne Vivaldi…)

 

-Le Médecin : Bonne nouvelle….. c’est toujours l’automne….l’hiver n’est pas encore arrivé…

(attend)….

 

-Le Médecin : Mais ça ne devrait pas tarder maintenant… ça fraîchit….Je vais aller mettre une petite laine, moi….

(attend)…. AHH ! Vous allez me mettre en contact avec…. Alonso, votre technicien en informatique… Non je ne quitte pas….

 

-Le Médecin :   AAAAAAAAAAAAAHHHHH AALLOOOO. Oui, Bonjour Monsieur Alonso… Je me permets de vous appeler car j’ai un petit problème avec mon ordinateur… comment ça, ça vous étonne ?

Oui, je me doute, comme tous les gens qui vous appellent… oui…et bien, il marchait et puis il ne marche plus…. Oui, c’est un peu la définition de la panne… Plus précisément ?

Eh bien, quand je clique, ça fait clong….ou  blong… Voilà voilà… pour faire simple quoi…. En un mot…

-……

-Le Médecin : Je « travaille sous quel OS » ? sous un O.S.…C'est-à-dire ?.... mon système d’exploitation ? ah non, je ne suis pas exploité…enfin moins que les O.S, je crois… Bon, c’est vrai que les charges, l’URSSAF, le RSI, c’est dur mais je suis en libéral, alors…. Comment ça ce n’est pas la question ? Vous n’avez qu’à vous exprimez clairement, aussi, au lieu d’utiliser des termes abscons. Non.. Monsieur…Ne vous fâchez pas … Non j’ai  dit abscons… ça veut dire compliqué. Non, je ne vous ai pas insulté, je vous assure…. Bon revenons à mon problème….

-……

-Le Médecin : Il y a écrit Windows 7 …. (intéressé) Ah, vous trouvez que c’est bien ? Non, je ne sais pas , vous avez dit :  « c’est bien »….. Ah non… vous dites ça comme ça…

-….

-Le Médecin : Le programme que j’essaie d’ouvrir ? C’est mon programme de gestion …..« CABI-NET »… oui, très drôle comme nom… sûrement…(un peu perdu) Je ne peux pas vous dire…

-…..

-Le Médecin :  Un message d’erreur ? Attendez, je n’ai pas ouvert mes mails, je ne sais pas si j’ai reçu un message… Non… Ah d’accord… Attendez (Essaie de rouvrir le programme - CLONG)…. (déchiffre l’écran)…

Ecoutez, il doit être très fâché là, parce qu’il me parle en anglais… (avec un horrible accent français)

“This application has encountered a critical error. The file data is corrupt … et après, il me met :  c deux points slach mais dans l’autre sens…penché vers la droite…(signe de la main) Comment ?... Anti Slach? .. Ah bon, y’a des slach et des anti slach alors.. ? Ah bon… (de plus en plus désespéré)…. Donc C deux points antislach programmes antislach cabinet software antislach cabinet. exe

Voila Voila…. Et…c’est grave docteur ? Je plaisante.

Que… j’essaie d’ouvrir une nouvelle fenêtre ? ah…ça ne va pas être facile, ça…Parce que je n’en ai qu’une et elle est déjà ouverte…Mon cabinet n’est pas grand, vous croyez quoi ?

Ah pardon…

Non, ça ne fonctionne pas..

Si je peux vous envoyer une copie de mon message d’erreur ? Ben….Je veux bien, mais il faudrait peut être que mon ordinateur fonctionne d’abord, non ? (recouvre le téléphone de sa main) Gros malin !

(reprend sa conversation)

Est ce que j’ai un scanner ? Enfin, Monsieur, c’est un cabinet de médecine générale ici et quand je veux faire un scanner, je m’adresse au cabinet de radiologie… Je vous conseille celui du boulevard de la Gare, d’ailleurs…il est très bien….vous pouvez dire que vous venez de ma part. Demandez le docteur Fukushima….Que je laisse tomber ? Bon, d’accord.

-……

-Le Médecin :  (en panique totale) REFAIRE UNE INSTALLATION ? Mais vous êtes certain ? Vous n’imaginez pas les frais… 20 ans que je suis installé ici, ma patientèle à prévenir, déménager la table d’examen … et puis je l’aime bien mon cabinet, moi…. Ah pardon… Réinstaller le programme ? Ouf ! Vous m’avez fait peur… Vous ne pouvez pas être clair, non plus ? Vous utilisez vraiment un drôle de jargon, vous, hein ?… Mais pourquoi réinstaller ? Je ne l’ai pas enlevé, moi… Je suis juste arrivé ce matin et…. Il est parti tout seul ? Dans la nuit ? Et il est parti ou ?.... Bon d’accord… ah.. un fichier corrompu…

Et pourquoi le fichier est corrompu ? (tente une plaisanterie désespérée) il n’était pas honnête ?

Un…. virus ? ah parce que les ordinateurs peuvent aussi attraper des virus…. C’est comme une grippe, en fait, alors… (a manifestement abandonné tout espoir de comprendre)… Et je fais quoi ? Je réinstalle… Bon alors allons-y, Alonso ! (rires)

Non pardon… oui, je me doute… Tous les jours, j’imagine…oui, Excusez-moi..

-…..

-Le Médecin : Est-ce que j’ai un …..Poruèssebé ? C’est quoi, ça, un Poruèssebé ? Ah pardon…Non mon programme est sur un CD….. 

D’accord (Trouve le CD, puis le met dans l’ordinateur).. J’attends…..Je clique sur Installation standard… puis sur OK… puis OK… puis OK…. Je suis d’accord avec tout ce qu’il dit, alors…. En même temps, je n’ai pas trop envie d’être contrariant, hein ?...OK …. OK…Ne me dites rien…. OK ?..... je m’en doutais….ah… Terminé….ca change. Je clique aussi.

Je redémarre le programme ?  ….. CA Y EST…. ça marche…Ouf…

Non, ce n’était pas si compliqué que ça… C’est juste que vous, les informaticiens, vous avez vraiment un langage à vous avec des termes impossibles… Il faut vous comprendre, dites moi….Enfin merci de votre aide… au revoir Monsieur Alonso.

(Raccroche)

 

-Le Médecin : Bon allez bye bye la famille slach (geste) et anti slash (geste de karaté)…. Tu m’étonnes que les ordinateurs soient japonais…. (avec l’accent et mimant un combat dans l’air) TOSHIBA ! Slash..Antislach…

Et…..Bye bye Alonso ….Alonso…. Bon allez alonso…. boulot (rires)

(se rassoit et compose un numéro)

 

-Le Médecin : Allo Madame Flapineau ? Oui… Dites donc, j’ai réfléchi à votre problème… On pourrait peut être envisager que vous souffriez simplement de ce que nous appelons une langue saburrale …ou plus simplement langue noire villeuse… Non ce n’est rien, c’est juste dû à l'allongement kératosique des papilles filiformes et probablement d’origine iatrogène..rien de grave.

-……

-Le Médecin : Comment çà, Madame Flapineau ? Des termes… ABSCONS ?

 

 

-NOIR-

 

 

 

 

 



12/07/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres