Les étoiles dans le caniveau

Les étoiles dans le caniveau

September song

 Paris, septembre 2013

 

J’aime pas le mois de septembre….

 

Tout d’abord, c’était autrefois l’heure haïe de la rentrée des classes, quand il fallait que je cesse de «laisser le vent baigner ma tête nue» comme disait Rimbaud pour entrer en prison dans l’odeur fétide des protège-cahiers.

Aujourd’hui, septembre sonne toujours la fin de la récré. Les jours raccourcissent de plus en plus… jusqu’au jour de l’équinoxe, le 21 septembre,  où la durée de la nuit va dépasser celle du jour.

Ensuite, cela ira de mal en pis et on finira, en décembre, par vivre dans un frigo. Et encore, dans un frigo, y’a de la lumière à chaque fois qu’on ouvre la porte et la température est au minimum de 4°C.

 

C’est aussi la saison où les feuilles mortes se ramassent à la pelle, comme disait le poète.

...Et à propos de pelles, c’est également le moment où l’on en ramasse de belles en glissant sur les susdites feuilles.

D’ailleurs, il n’y a pas que moi qui n’aime pas septembre…

 

Les Catholiques, toujours à la pointe des festivités et jamais en retard d’une rigolade, ne s’y sont pas trompés et ont consacré le mois de septembre à … Notre Dame des Douleurs (autrement dite Notre-Dame du Calvaire, Notre-Dame des Angoisses, Notre-Dame des Larmes, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs (tous surnoms authentiques !) ….Mater Dolorosa, quoi !).

Vertu recommandée par ailleurs pour le mois par la même très Sainte Eglise catholique, apostolique et romaine : La Mortification. (Parce que chez les catholiques, y’a une vertu sélectionnée par mois, c’est un peu comme la sélection du mois chez Picard, si vous voulez).

Se mortifier, c’est littéralement « mourir à soi-même ». C'est-à-dire soumettre son corps à des souffrances pour se purifier. A l’aide de truc genre auto-flagellation que pratiquait –semble-t-il assidûment - même pendant les vacances - notre ex pape branché et moderne Jean-Paul II *.

 

Douleur, angoisse, larmes, calvaire et flagellation…Ce que j’aime dans la religion, c’est son côté frais. Quand on vous le dit, que Dieu est amour !

 

C’est pas de ma faute non plus si le signe zodiacal de septembre c’est la Vierge….tout un programme

 

Avouez que cela commence à faire beaucoup. Et ce n’est pas fini : Il semble que le monde entier ait décidé de faire de septembre un mois spécial pour dépressif suicidaire :

Au Japon, histoire d’égayer la fin des vacances, on célèbre,  le troisième lundi de septembre le « Jour du respect  envers les personnes âgées » ( Keirō no hi). Distraction incontournable : Les anciens sont conviés à une réception à la mairie et on leur remet des cadeaux. Champomy, bonbons et Polydent pour tout le monde !

 Aux États-Unis, pour se remonter le moral, le Sénat américain et la plupart des États ont désigné septembre comme le mois de…  la sensibilisation au cancer de la prostate …  Ne riez pas, cela va nous arriver en France….

Gaudeamus igitur, réjouissons-nous donc !

 

En France, c’est encore pire : Distraction officielle du mois, « les Journées européennes du patrimoine ». Comme dit le site officiel de cet « Événement culturel incontournable de la rentrée » : « Ces journées sont un moment privilégié permettant aux Français de visiter leur patrimoine national, (…) mais aussi des demeures privées, des banques, des tribunaux, des préfectures, palais de justice, hôtels de ville, chambres de commerce, etc., toutes sortes de bâtiments qui sont habituellement fermés au public ou peu fréquentés. »

Tu m’étonnes que ce soit peu fréquenté….Visiter une banque, un tribunal ou même – fantasme inavoué et  ultime - une chambre de commerce. J’en ai rêvé tout l’été.

Si en plus, on a la chance qu’il pleuve le jour de la visite, vous pouvez économiser la lecture des  œuvres complètes de Cioran. En une journée, vous expérimentez  « Sur les cimes du désespoir » et «De l’inconvénient d’être né ».

 

Beaucoup moins drôle maintenant… Selon le WWF, nous entrons désormais en septembre en état de “crédit écologique” : l'ONG Global Footprint Network a calculé cette année le « Earth Overshoot Day », c'est-à-dire le jour où humanité a consommé toutes les ressources naturelles que la terre était capable de produire en un an. Cette année, c’était le 20 août. Depuis, nous vivons à crédit. Cette date ne cesse de reculer. En 1996, elle tombait en novembre.

Si tout le monde consommait autant qu’un Français, elle se situerait aux alentours du 14 juillet… Si nous agissions tous comme un Américain, cette date serait le 23 mars, et nous aurions besoin de 5 planètes pour satisfaire la demande de tout le monde.

A partir de septembre et jusqu’à la fin de l’année, l’humanité va donc répondre à ses besoins en épuisant les stocks des ressources naturelles. Ce qui devrait  logiquement se terminer un jour.

 

Bonne nouvelle : ce jour-là, nous n’aurons plus à fêter les anniversaires de Mylène Farmer, Patrick Fiori, Matt Pokora et Laam. Ils sont tous nés en septembre.

Quand je vous disais que je n’aime pas septembre…

 

 

* Why He Is a Saint: The Life and Faith of Pope John Paul II and the Case for Canonization by Slawomir Oder and Saverio Gaeta



07/09/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres